jeudi 30 octobre 2008

Ondes électromagnétiques : Stop !

Il y a quelques jours, je suis allé à Pau, à une réunion débat concernant les ondes electromagnétiques, organisée par l'association "Santé-écologie". Un physicien, Mr Daniel Oberhausen membre du PRIARTEM (Pour une Règlementation des Implantations d'Antennes Relais de Téléphonie Mobile) était présent.
Pourquoi me suis-je rendu à cette réunion ? Figurez-vous que mon village de Moncayolle fait partie de ces 2 % du territoire qui sont en zone blanche en ce qui concerne l'accessibilité au haut débit internet. Il y a environ deux ans, j'ai mené ma petite bataille pour obtenir ce haut débit. Je suis allé même jusqu'à faire circuler une pétition dans mon village. Aujourd'hui je fais machine arrière, car le Conseil Général 64, au lieu d'exhorter France Telecom à mettre en place la fibre optique choisit le Wimax. Il s'agit d'une solution à court terme, moins efficace que la fibre optique mais plus risquée en terme de santé.
J'ai appris beaucoup de choses sur ces ondes et sur les problèmes liés aux implantations d'antennes Relais, à la Téléphonie Mobile, au Wifi etc...
- Qu'il y avait très peu d'ondes électromagnétiques dans la nature et que celles que nous recevons, fabriquées par l'homme, représentent 5000 milliards de fois celles qui sont dans la nature.
- Que des chercheurs ont aspergé des plants de tomates avec des ondes électromagnétiques semblables à celles émises par le téléphone portable. "Après dix minutes de ce traitement, les "cobayes" se sont mis à produire des molécules de stress."
Beaucoup d'autres indices inquiétants nous préviennent qu'il faut d'ores et déjà faire appel au principe de précaution. Mais évidemment nos chers élus plongent dans la dernière invention les yeux fermés et les bras grands ouverts.

D'après Mr Oberhausen il faut s'opposer en bloc au wimax de manière à obliger France telecom et les pouvoirs publics à choisir la fibre optique qui est, elle, la vraie solution à long terme.
J'ai donc décidé d'adhérer à l'association Priartem qui donne des outils pour une réglementation rigoureuse qui n'existe pas aujourd'hui et j'espère organiser un de ces quatre, peut-être avec l'association Alkarkide, une réunion d'information à ce sujet à Mauléon. J'espère faire bouger les choses dans mon village de Moncayolle notamment en demandant une réunion d'information auprès de notre élu Mr Mirande qui aurait refusé cette réunion jusqu'à présent, selon certaines sources.
Pour éviter un nouveau scandale du type "amiante", il est temps de réagir.

LES LIENS POUR ALLER PLUS LOIN
http://www.priartem.fr/
http://www.agirpourlenvironnement.org/
http://www.criirem.org/

11 commentaires:

Gilen a dit…

Le même problème se pose à Larrau, avec sûrement la même solution au final : le Wimax... Là bas aussi, pas de fibre optique, une pétition dans le village pour le haut débit...

Mais bon, le haut débit à n'importe quel prix, je suis loin d'être pour...

Lurbeltz a dit…

C'est exactement mon avis.
Je crois qu'il faut que ayons les informations et que nous les fassions parvenir jusqu'en Soule.
Il y a du pain sur la planche.

Anonyme a dit…

et ta pas un micro onde chez toi?
ta pas un ordi chez toi?
gildas na pa de portable?
et pourtant avant que tu develloppe du stress sa se saurait non?
planquée va !!!!!

Lurbeltz a dit…

Ouaih, c'est vrai, le stress on connait peu chez Ayerdi--caudine.
Cependant il faut être lucide :
Il y a des fumeurs qui pourront fumer toute leur vie sans attraper le cancer. Mais comme on ne sait pas, c'est juste un risque supplémentaire que l'on prend sachant que la cigarette est un facteur agravant.
Concernant les ondes électromégnétiques, c'est pareil et là, j'ai dit : ça suffit !
Mais qui est-tu petit coquin d'anonyme qui me connait assez pour savoir que je n'ai pas de portable ?
Effectivement, je subis quotidiennement l'assaut des ondes électromagnétiques. Mais est-ce une raison pour en rajouter. J'ai choisi perso de ne pas avoir de portable et je ne veux pas de WIMAX. Et putain de nom de dieu je vais me battre pour qu'en Soule ils décampent.

Gaia a dit…

Coup de gueule :
ça m'enerve ces anonymes qui n'ont pas le courage de leurs opinions (au moins mettre un pseudo c le minimum ...)! en + sils apportaient qqch au débat ! C'est sûr que tant quon y est vu quon a déjà un micro ondes autant laisser construire une centrale nucléaire à coté de chez...anonyme Pourquoi pas ???

jenofa a dit…

T'as un micro ondes, Lurbeltz? Non, j'le crois pas! Moi, j'en ai pas, na na nère! Mais bon, si c'est vrai, c'est pas grave. Tu peux t'en servir comme jardinière pour planter des géraniums. Suffit de ne pas le brancher.
Et puis, c'est vrai, le portable, c'est facile pour toi de ne pas en avoir! T'es comme moi, toujours chez toi.
Planqués, qu'on est, camarade, planqués, ouaih, planqués!
Planqués mais pas anonymes, vraiment pas.

Anonyme a dit…

je ne suis pas anonyme mais si j inscrit pelotari je suis proscrit ouhhhh les écolos je sent la discrimination chez les verts
shame on u

Anonyme a dit…

je ne suis pas anonyme mais si j inscrit pelotari je suis proscrit ouhhhh les écolos je sent la discrimination chez les verts
shame on u

gaia a dit…

Bon allez anonyme, vu que tas deja Lacq à coté on te fout la paix avec la centrale nucleaire ;))))

pelotari a dit…

non changé de tarf suis a orthez...

Dominique Fay-Keller a dit…

Bonjour,

Je suis journaliste et prépare actuellement un reportage sur les ondes électromagnétiques.
Je me permets de faire appel à vous pour préparer mon reportage. Je recherche des gens qui se sentent concernés par le sujet et qui tentent de lutter contre les ondes. Seriez-vous d'accord pour être interviewé afin d'essayer de donner des éléments de réponse quant aux façon de se protéger des méfaits des ondes électromagnétiques (en s'informant, utilisant un kit mains libres, éteignant le wi-fi lorsqu'ils ne s'en servent pas, achetant des boîtiers spéciaux pour "bloquer" les ondes...) ?

Je sais que vous n'habitez pas à Paris, ce qui peut poser un problème, mais j'attends d'ores et déjà des réponses, qui pourront peut-être me faire avancer.

Je vous remercie d'avance.

Bien cordialement,

Dominique Fay-Keller, journaliste

dominique_faykeller@yahoo.fr