mardi 8 juillet 2008

Didier Porte

Question : Quel humoristique, aujourd'hui, pourrait endosser l'héritage du regretté Coluche, même si je ne suis pas certain qu'une comparaison soit vraiment nécessaire ? Il n'y en a qu'un, à priori, et il s'appelle Didier Porte. Peut-être manquerait-il le côté visuel (je n'ai entendu Porte qu'à la radio). Mais la verve incendiaire est là, la gaieté, la jubilation festive de décaniller ceux qui nous gouvernent, ceux qui ont le pouvoir et qui en abusent.
Didier Porte est quelqu'un que j'essaie de ne jamais manquer. Il officie chez Stéphane Bern dans l'émission "Le fou du roi" sur France-inter à 12h15. Je l'écoutais il y a longtemps chez Ruquier, quand Ruquier menait une émission géniale, "Rien à cirer" (rien à voir avec les dernières merdouilles qu'il anime sur Europe 1 et France 2).
Pourtant, disons-le, je n'aime pas trop l'émission de Bern, dans l'ensemble. Dans le détail, il y a quelques chnoniqueurs que j'aime bien comme de Vincent Roca, celui qui "sucre les phrases" (Ah ! Ah !) et un imitateur dont j'ai oublié le nom, mais l'émission n'a pas le "peps" qu'avait "Rien à cirer" que je n'en finis pas de regretter.
A lire de tout urgence, le dernier livre de Didier Porte aux éditions Ramsay, "les pires chroniques du fou du roi", que je viens d'acheter.
Et puis dès la rentrée, au 1er septembre, le retour de Didier Porte sur France-Inter à 12h15... Si vous ne connaissez pas, vous m'en direz des nouvelles.

http://www.didierporte.eu/

1 commentaire:

pelotari a dit…

alors la entierement d accord avec toi , ce mec est top d ailleur c est lui qui dvré avoir une part tout les jours au fou du roi.