lundi 12 mai 2008

Like a(t) Virgin...

Un petit texte écrit à quatre mains (oui, sur un clavier, on utilise ses deux mains, généralement) avec mon pote Etienne, suite à une récente mésaventure commune, qui nous a laissé un goût amer...

Le 9 mai dernier, Astobelarra a profité du "Viaduc" du 8 mai pour aller faire le tour des libraires bayonnais, histoire de placer un ou deux bouquins sur la côte.
Nous y avons globalement été reçu de façon assez accueillante. Mention particulière pour la librairie de la rue en pente, qui a donné une très jolie place à "Mauvais berger!" dans sa boutique! C'est la seule librairie, à notre connaissance, qui se décarcasse à lire les livres et à écrire de petites critiques à l'attention de ses clients.
Passage obligé à Virgin Megastore, LE temple de la culture et du consommateur... Là, la responsable de la librairie nous apprend que nous devons passer par un distributeur agréé "Virgin" pour pouvoir déposer nos livres... Déçus, nous avons risqué un "avec un système pareil, c'est la mort assurée des petites maisons d'édition et des éditeurs associatifs!"
Et la dame de nous répondre, stoïque : "Ah ben oui mais c'est comme ça aujourd'hui, hein? Et puis c'est bien plus pratique pour nous..."
Il ne fait aucun doute que les grossistes boufferont -sans vergogne- les petits artisans...
A rapprocher des supermarchés qui tuent les petits épiciers, ou de Monsanto qui s'approprie et pourrit les semences mondiales au détriment de la biodiversité, et probablement de la santé, etc. Le plus étonnant reste encore l'épicerie Verte d'Oloron (magasin de vente de produits bios) qui, il y a quelques temps, nous avait donné une réponse du même type que celle du Virgin Megastore ! Là du coup, c'est carrément inquiétant!
Notre prochain virée aura lieu dans le Béarn dans quelques jours.

Etienne & Lurbeltz

LE BLOG D'ASTOBELARRA : http://astobelarra.over-blog.com/

2 commentaires:

pelotari a dit…

travaillant dans une grande surface je me doit de répondre a ton attaque :
"A rapprocher des supermarchés qui tuent les petits épiciers"
il y a 2 raisons essnetielle a la tuerie des petits commercants:
1/les prix sont hallucinants biscuit 1er prix 2 fois plus cher que ailleur.
2/l'état qui autorise la construstion massive de grandes surfaces n importe ou en france.
si les petits commercants avait le méme prix que les grandes elles vivraient trés bien.
bien a vous.

Lurbeltz a dit…

Tu travailles dans une grande surface ? C'est-à-dire ? Un champs de blé dans la Beauce ? Ouarf ! ah ! ah !
Voyons restons sérieux, puisque tu l'es. Tu bosses à Leclerc non ? Et bien figure toi qu'on a été très bien reçu, notamment à l'espace culturel leclerc d'Oloron. Comme quoi, on peut être une grosse enseigne et avoir un peu de respect pour la diversité culturelle locale.
D'ailleurs pour nuancer nos propos on prend aussi l'exemple de l'épicerie bio d'Oloron qui est dans la même ligne que Virgin ce qui est un comble.