lundi 3 mars 2008

petit retour en arrière

Quelqu'un se rappelle-t-il de l'association Union des Citoyens Souletins ? Moi oui.
En écoutant ce cher Labadot Parler de démocratie participative, j'ai repensé à certaines choses. Je me souviens de la réponse qu'il m'avait faite après que je lui aies causé de "démocratie participative". Je lui en parlais beaucoup, d'ailleurs, de démocratie participative. Et puis un jour, il me répond, un peu énervé par mon insistance :"la démocratie participative, c'est bien, mais il faut avoir du temps, et du temps, je n'ai pas". Si Louis Labadot est élu maire de Mauléon, aura-t-il plus de temps ? J'en doute. Pour illustrer les bonnes intentions de Louis Labadot, j'aimerais revenir sur l'association Union des Citoyens Souletins créee après les élections de 2001. Lassé de voir cette association se disloquer à cause, notamment du désintérêt de Louis Labadot, j'avais écrit cette lettre de dépit aux membres. Lettre qui était restée sans suite... Si ce n'est la disparition de l'association Union des Citoyens souletins et puis le prélude à ma démission.
On me dira une fois de plus le sempiternel : "il ne faut pas faire de polémique" ; ou "tu vas faire perdre la gauche". Désolé mais je n'aime pas le mensonge ni l'hypocrisie même lorsqu'ils viennent de la gauche (surtout s'il viennent de la gauche).

DANS LA MÊME COLLECTION : http://xiberoa.blogspot.com/2007/07/que-du-pipeau.html


Lettre écrite le14 juin 2003 destinée aux adhérents de l'association Union des Citoyens Souletins

Concernant le fonctionnement de l'association UCS

Voilà quelques objectifs sur lesquels nous nous étions engagés.
• Promouvoir l'action citoyenne
• Faire respecter les droits des citoyens
• Exiger l'application des accords signés
• Exercer une vigilance quotidienne sur l'action des élus souletins
• Conseiller et renseigner sur les droits et les devoirs des citoyens.
Je considère que nous ne sommes pas du tout en phase avec ces objectifs. En ce qui me concerne et comme je l'ai dit lors d'une précédente réunion, je suis extrêmement déçu par le peu de motivation. Je veux surtout parler des groupes de travail qui ne se réunissent pratiquement pas.
- Si les personnes responsables des groupes n'ont pas le temps ou la motivation, ne devraient-elles pas se faire remplacer ?
- Si l'on considère qu'il est impossible pour ces raisons de tenir nos engagements et réunir les groupes régulièrement, ne faudrait-il pas à ce compte-là revoir l'organisation de notre assoc ? En effet, je pense qu'une seule réunion par trimestre est particulièrement insuffisante. On ne peut pas suivre les dossiers et agir en nous réunissant avec ces fréquences-là. Notre précédente réunion en atteste : rien de concret n'est ressorti si ce n'est un fourre-tout indescriptible au point que personnellement je suis incapable en tant que secrétaire d'en faire un compte-rendu.
Il me parait insensé de faire la morale aux 14 élus de Mauléon et exercer des pressions comme nous l'avons fait à plusieurs reprises pour que se réunissent les commissions municipales, si nous mêmes-nous sommes incapables d'aller jusqu'au bout de nos engagements. Faites ce que je dis mais ....Vous connaissez la suite.
L 'association UCS est-elle un paravent ? Considérons-nous tous de la même manière l'importance de cette association ? Sommes-nous vraiment d'accord concernant les objectifs à atteindre et la manière d'atteindre ces objectifs?
Je constate qu'il y a un repli vers l'individualisme dans notre assoc et je n'y trouve plus l'esprit collectif de citoyenneté que nous avions impulsé au moment des élections. A ce moment-là, nous nous retrouvions 1 fois par semaine minimum, nous sollicitions les citoyens électeurs. Aujourd'hui, nous nous retrouvons 1 fois par trimestre. Je me demande maintenant si ce n'est pas uniquement l'électeur que nous sollicitions. Je ne suis pas assez à genou devant le suffrage universel pour en attendre autant de lui et faire vivre ma citoyenneté uniquement au moment des échéances électorales. Je souhaiterais allier démocratie représentative et participative. Certains travaillent énormément dans le cadre de leur parti, de leur syndicat, ou à titre personnel. Cela ne fait aucun doute, mais aucune information ne remonte aux membres de l'assoc. Pour moi cette assoc devait être un endroit d'échange d'informations à certains moments précis de manière à mieux comprendre et analyser l'actualité locale, nationale et internationale. Les groupes de travail étaient pour moi l'endroit privilégié pour cela. L'association avait pour moi un rôle de sollicitation du citoyen ; mais dans l'ensemble nous ne sollicitons pas grand chose. L'enrichissement personnel est pour moi le fruit de l'échange dans le collectif. Or, à présent, chacun est retourné dans sa case et notre assoc est une coquille vide. Ces reproches ne s'adresse à personne en particulier mais à tout le monde en général. Et dans le général il y a moi bien entendu.
Aucune réunion durant les problèmes de chez GEMA. Aucune réunion durant la réforme du gouvernement sur les retraites et la décentralisation pendant que les enseignants et autres se réunissaient à Mauléon. Et j'en passe. Considère-t-on que tout le monde est au courant dans cette association? A QUOI SERT NOTRE ASSOCIATION ?
Tout cela pour dire que je me pose beaucoup de question et que je réfléchis sérieusement à ma place dans cette association. Et j'espère que lors de notre prochaine réunion, on prendra des décisions. En espérant n'avoir pas été trop raide.

Laurent le 14 juin 2003

9 commentaires:

Etienne H. a dit…

Dans Sud-Ouest d'aujourd'hui, Louis Labadot est formel : "Union Citoyenne sera en tête au premier tour!"
Et au second aussi, apparemment...
Les doigts dans le nez!

A ce propos, comme il est de bon ton de créer un gimmick lors d'une campagne électorale (CF "Mangez des pommes", "la France présidente", etc.), je propose d'en créer un pour Union Citoyenne. Ce sera un crédo phrasé, doublé d'un signe de ralliement gestuel : "LES DOIGTS DANS LE NEZ!"
Chicos, non?

Lurbeltz a dit…

Les doigts dans le nez ? Pourquoi dans le nez ?

Etienne H. a dit…

Parce qu'il n'a pas encore perdu!
;-)

jenofa a dit…

Si DH voit ça!
Attention, à la censure, Lurbeltz!
Potaches que vous êtes!

jenofa a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
jenofa a dit…

ah, zut, je radote!
C'est pas beau de vieillir

Kolova a dit…

Ce qui fait perdre LES gauches c'est l'omerta qui règne sur tout sujet qui pourrait faire polémique, l'obstination têtue de rester sur une façon de penser la société datant du XIXe siècle, le refus d'envisager que le monde évolue en dehors du pré-carré franco-français, l'aveuglement constant quant aux voies nouvelles à emprunter pour répondre à l'urgence écologique, le refus de prendre à bras le corps les problèmes sociaux et économiques qui résulteront de l'obligation écologique...

Dois-je rappeler que l'Autruche est renommée, à juste titre, pour sa très petite intelligence et son manque d'adaptabilité ?

Lurbeltz a dit…

Ben c'est tout à fait ça. D'ailleurs dans le programme de Labadot (PC - antilibéral), il n'y a rien sur l'écologie, l'environnement la nature. l'homme, l'homme, l'homme, voilà tout ce qui compte.
Alors qu'ils ne se rendent pas compte que l'homme et la femme sont menacés justement à cause du mépris qu'on affiche à l'endroit du restant de la nature.
Labadot est bloqué dans l'époque d'avant-guerre jusqu'aux trente glorieuses. Il n'a pas bougé d'un iota.
Et il ne faudra pas l'attaquer de peur de faire perdre la gauche au second tour !!!!
Entre la droite et une gauche de merde, on choisit quoi ?

Kolova a dit…

L'Ecologie Politique ! la vraie révolution pour le XXIe siècle !!!