samedi 21 février 2009

Natura 3000

Je suis en train de faire l'inventaire de la faune et de la flore que j'ai autour et dans ma maison. Je vais l'appeler natura 3000, parce que dans la vie, il faut voir à long terme.
Derrière chez moi, notamment, il y une haie exceptionnelle. Un jour, un voisin paysan me la montre du doigt en me disant : "ça c'est un refuge pour toute la biodiversité". Et oui, il y a des paysans bien singuliers. C'est le même paysan qui, il y a quelques années, s'était opposé à l'Herrenxuge (*)qui soufflait du gaz puant de sa bouche infecte. Une haleine, je ne vous raconte pas ! Le paysan avait tendu le bras, offrant le plat de sa main en signe d'opposition devant le bestiau - qu'on croyait noyé à Saint Jean de Luz depuis longtemps - devant les flics qui donnaient la première sommation, devant l'huissier de justice pire qu'un flic, devant les opposants émus jusqu'aux larmes de rage de voir un paysan embarqué dans un panier à salade pourri, devant la radio Xiberoko Botza. A la radio, j'ai réentendu le lendemain ce que mon voisin paysan avait envoyé à la cantonade, comme une canonnade. Cette parole claquante comme un coup de semonce qui raisonne encore dans mes entrailles : "non vous ne passerez pas", "non vous ne passerez pas". Je m'en souviens. Une voix de résistance qu'on a entendu, notamment en Espagne et plus tard en vallée d'Aspe dans la langue de Cervantes : No pasaran ! No pasaran ! Mais ils sont passés, les salauds !
sachez-le, le monde paysan crève devant nos yeux. Les petites exploitations disparaissent comme les lumières s'éteignent dans un petit village, le soir de la dernière nuit de ce putain de monde vieillissant. Derrière, grossissent les industriels de l'agriculture. Ils récupèrent les terres comme des pauvres diables qui détroussent les morts après la bataille. Ils farfouillent les cadavres à la recherche de quelques dents en or. Et les tracteurs deviennent énormes, si bien que les modestes collines se tassent de peur et deviennent petites, petites ! Les tracteurs ressemblent alors à des chars d'assaut acteurs de la guerre invisible que nous subissons ou que nous menons consciemment ou inconsciemment. La troisième guerre mondiale que nous ne voyons pas ou que nous faisons mine de ne pas voir. Et les tracteurs gigantesques, des tanks à faire, écrasent les détracteurs résistants.
Donc, je disais, cette fameuse haie. Il y a un laurier. Je lui prélève régulièrement quelques feuilles pour la soupe. A côté il y a un érable qui pousse en désordre désespéré et aussi un néflier entouré de ronce et de lierre. Pas très loin , il y a deux autres buissons. Le premier, je viens d'avoir la solution. Il s'agit d'un buis. Il y a quelques jours, je vais chez un gars d'origine allemande. Il avait un très léger accent. Dans le chemin, près de chez lui, je vois ce fameux arbuste dont je ne connaissais pas le nom. Je lui demande s'il sait comment ça s'appelle. Il me répond : "du bouis" !!! Je lui réponds : "du bouis ?" Ah je connais pas ! Gilda me met un coup de coude dans les côtes et me dit : "Du buis, du buis idiot, il veut dire du buis"... Ahhhh ! du buis ! ... Super mon anecdote non ? Non ? Ah ! Bon... Tans pis !
Bon, à côté du bouis... Euh ! Du buis, il y a un autre végétal que je n'ai pas identifié mais je fais confiance à la sagacité des visiteurs de ce blog. Lui aussi est à feuilles persistantes, couleur un peu plus terne, moins brillante que le bouis. Les feuilles finissent en pointes piquantes comme des aiguilles et j'en ai fait les frais. Je vous conseille de ne pas tomber dedans ou sinon, de balancer un con de flic collabo qui arrête les paysans qui crèvent, ou bien un huissier qui jouit de voir un paysan qui crève arrêté par des flics collabos... Que ça leur fasse une acupuncture de campagne à ces cons. Par la même occasion vous prenez un morceau de lierre et vous entourez le cou des cons, ça va leur faire comprendre ce qu'est la situation de petit paysan par les temps qui courent. Et ne vous inquiétez pas pour le lierre, ça va repousser.
Bon, le premier ou la première qui trouve le nom de cet arbuste ci-dessus a toute ma reconnaissance... Le premier ou la première qui balance là-dedans un con de flic et un con d'huissier à toute ma sympathie.

Voilà, ça c'est fait !

* L'Herrenxuge c'est le dragon dans la mythologie basque

38 commentaires:

Etienne H. BOYER a dit…

Hah! D'ici à ce que tu aies un débarquement de "paniers à salade" chez toi, on n'est pas loin!
Tu devrais faire gaffe... Tu flirtes avec l'outrage à agents assermentés et représentants de l'ordre public! Par les temps qui courent, c'est un peu hasardeux! Avoir des testicules, c'est bien, mais savoir les conserver, c'est mieux!
;-)
Remarque : rien de tel que la prison pour trouver un peu de temps pour écrire...

Lurbeltz a dit…

Ba ! Les flics que je cites, ceux qui ont embarqué les paysans en obeissant à des ordres aveuglement sont des cons. Cela ne veut pas dire que tous les flics sont des cons. Il n'y a pas pléonasme. Mais c'est un métier bizarre où il faut parfois obéir à des ordres même s'ils sont contestables eu égard à sa propre conscience.. Je ne pourrais pas faire ce métier. A l'époque l'huissier qui était là, c'est pareil. Je ne connais pas le métier d'huissier mais là, c'était un pourri qui faisait du zèle alors qu'il n'était obligé. On comprend très bien ce qui a pu se passer pendant la seconde guerre mondiale.
Au Somport, c'était pareil... C'est troublant de voir des gardes mobiles agir en machine, laissés leur cerveau à la maison.
Au fait, l'arbuste, tu connais ?

Lurbeltz a dit…

scusez les fautes d'orthographe, j'ai zécris vite.

Cyclotor, très con encor. a dit…

Hey ! Chouette ! Un jeu ! Mais j'fais comment si j'en ai rien à foutre de la salade et que je connais que des flics vraiment sympas et des huissiers concilliants et humains ?

Est-ce que si je crêve les pneus de ce connard de paysan qui nous empeste avec son encylage et qui nous pourris les nappes fréatiques je gagne aussi ta sympathie ???

Lurbeltz a dit…

Ben c'est vrai que instinctivement, j'ai plus de respect pour le métier de paysan que pour celui de flic et d'huissier. Pour les deux derniers je ne vois pas d'avenir, je ne vois pas de beauté,ni de majesté.
Le métier de paysan, j'y vois de l'avenir, malgré les incertitudes actuelles, les difficultés des paysans, la transition difficile vers une agriculture durable, c'est un métier essentiel.
Et comme je ne tire pas sur une ambulance, je dirai non,ne crève pas les pneus du paysan pollueur, il faut les aider à la transition.
Je répète, je ne voue pas aux gémonies tous les flics et tous les huissiers, il s'agit de métiers qui ne m'intéressent pas, au mieux, ou qui m'inquiètent, au pire.

Lurbeltz a dit…

Au fait, et mon arbuste ?

jenofa a dit…

N'empêche que moi, pendant dix ans de lutte contre la transnavarraise, j'ai été frappée par le comportement des gendarmes qui semblaient toujours avoir beaucoup plus de sympathie pour nous que pour Lasserre, Aguerre et consorts. Et je peux te dire que les Lasserre et Aguerre, parfois, ça les mettait un peu sur les nerfs! Que c'en était d'ailleurs un vrai plaisir!
Quant aux paysans, cela fait un bail qu'il n'y en a plus, il n'y a plus que des "exploitants agricoles". Déjà en 1935, Giono annonçait l'hécatombe, l'ethnocide et l'écocide. Au lieu de réfléchir à ce qu'il disait, on a préféré l'embastiller à deux reprises pour une chose et son contraire.
Ton buisson, je ne sais pas, je vais demander à kelkun.

Gilen a dit…

Il y a pas mal de choses qui me perturbent Lurbeltz...

Ne fais-tu pas parti de l'association "Alkarkide" ? Je crois bien que oui !!

Et dans le blog d'Alkarkide, ne prenez-vous pas la défense des flics qui ont des appartements qui tombent en lambeaux ???

D'un coté, tu critiques ces "flics collabos", mais d'un autre, tu dis qu'il faut bien les accueillir en refaisant leurs apparts...

Une incohérence de plus...

Lurbeltz a dit…

Gilen, t'es plus extrémiste que moi bravo ! Comme ça, les attaques vont changer un peu de camp !
Parce que je précise bien que quand je parle des cons de flics, c'est en rapport à des circonstances bien particulières, c'était l'époque du gazoduc, du Somport et d'autres circonstances politiques bien précises. Je parle des flics qui a un moment ou un autre obéissent aveuglément à des ordres stupides. désolé, je vais te décevoir mais je ne suis pas mettre tout les flics dans le même panier et dire qu'on a plus besoin de flic. Bonjour le raccourci. Quand je dis "con de flic", je dis bien que ce n'est pas un pléonasme. Bref, je ne suis pas anti-flic. J'ai des comptes à régler avec les flics, j'en ai aussi avec les enseignants qui sont aussi des agents de l'Etat... Et je ne demande pas la suppression de l'éducation nationale... Ça c'est dingue !
Jénofa, justement, je me souviens de ceux qui avaient arrêté mon père et mon voisin paysan. C'était les flics de Mauléon... Ils étaient bien gênés les gars, ils n'avaient même pas osé mettre les menottes alors qu'ils en avaient l'obligation. Aujourd'hui, il y a prescription mais un gendarme, pendant la garde à vue, avait même prêté son révolver à mon père qui était passionné par les armes à feu.
Au fait, et mon arbuste ?

Gilen a dit…

Désolé de te décevoir, mais là, c'est toi qui fait des raccourcis et qui est extrémiste !!

Dans mon commentaire, je n'ai fait que constater que d'un coté, tu disais que tu étais contre ces "cons de flics", de l'autre qu'il fallait bien les accueillir !!! J'ai juste mis en avant une incohérence !!!

Après, c'est toi qui a interprété !!!

Gilen a dit…

Quelle est la différence entre un bon et un mauvais flic ?

Le mauvais flic, tu lui donnes un ordre et il obéit aveuglément.

Le bon flic, tu lui donnes un ordre. Bon, il obéit aveuglément... Mais bon, c'est un bon flic, c'est pas pareil !

pelotari a dit…

c est comme les chasseurs.....

les paysans existent encore jénofa mais pas au centre ville de bayonne.
Mr garitche, Mr charro,etc sont des paysans de la vieille école ils se situent a gotein-libarrenx il y en a auusi a pomps bref partout ou j'ai était, c est vrai que au centre ville y en a pas bcp...

Lurbeltz a dit…

Je ne vois pas où est la contradiction
Gilen, je te dis, je n'ai rien contre les flics en général, j'en ai contre les cons, qu'ils soient enseignants, pompistes, notaires, noctambules ou protonectes...
Il n'y a pas de contradiction, puisque je trouve tout à fait normal, nom de dieu, que des flics aient à se loger à Mauléon. Si tu veux aujourd'hui liquider la gendarmerie nationale, tu le dis. Pour l'instant elle existe et faut faire avec.
Justement tu paraphrases le sketch des Inconnus. Même moi, qui ait la chasse en horreur, je n'ai pas ce raisonnement vis à vis de ce vice.
Oui je pense qu'il y a des bons et des mauvais chasseurs. Et mon pote André Cazetien, qui me connait bien, a bien lu le fond de ma pensée dans la préface qu'il m'a faite : "la suppression brutale et conflictuelle de "la chasse loisir" ne serait pas dans l'immédiat une bonne décision". Eh oui, il faut aussi vivre avec des chasseurs !!! Quelle putain de vie
Gilen, toi, tu es pour la suppression conflictuelle de la gendarmerie nationale ???
Non, pour le coup, moi qui passe parfois pour un extrémiste, et bien, on va me trouver tout à coup
assez tempéré dans mes jugements. Tant mieux.
En fait, je ne suis pas un révolutionnaire mais je suis pour une rêv'olution. Je suis un partisan de l'évolution, de la réforme et j'en ai terminé avec mes encastrations anarchistes et nevrotiques.
Par contre, il est clair que ce n'est pas moi qui suis à l'origine de cet article chez Alkarkide... Comme je l'ai dit, flic, huissier, c'est des métiers qui ne me bottent pas. Je m'en méfie même.
Tu sais Alkarkide n'est pas une secte. Il y a des gens qui pensent différemment. Tu as moi par exemple qui ait horreur du rallye des cimes, et puis il y a Gilbert Basterreix qui fait partie de l'écurie des cimes.
Eh oui, comme disait Paul Eluard "Un autre monde est possible, mais il est dans celui-ci".
Mais c'est vrai que c'est sans doute plus simple de rester dans sa coquille intellectuelle.

Lurbeltz a dit…

Oui, Pelotari, il y en a des paysans, mais de moins en moins.
Autour de ma maison, sur 8 exploitations, 2 seulement seront encore en place dans quelques décennies vu comment ça tourne. Et ceux qui restent deviennent des industriels avec des exploitations qui ne sont pas à la taille de la Soule.
Je suis allé à Camou, jusqu'au col d'Oxybar. J'ai discuté avec un paysan, c'est la catastrophe, comme à MOncayolle. Les jeunes sont célibataires pour ceux qui sont restés. Les autres sont partis "à la ville"... Une hecatombe !
Voilà où devrait être notre priorité aujourd'hui et demain.

jenofa a dit…

mais pourquoi il me parle du Centre ville de Bayonne, Pelotari?
Il doit confondre avec une autre Verte, euh---, ancienne verte, voulais-je dire-----
Et dites donc, les copains, l'exode rural, c'est pas nouveau, ça vient pas de sortir! Là, on est à la fin du processus.

Gilen a dit…

Lurbeltz, ne me fait pas dire ce que je n'ai jamais dit !!! Et d'ailleurs, je n'ai pas envie de dire quoi que ce soit là dessus !!

Qui a dit que je voulais supprimer la gendarmerie ?? relie mon texte, ça n'est pas dedans !!! Je n'ai pas dit un mot là dessus !! Depuis mon premier commentaire, tu ne fais qu'interpréter !!

En paraphrasant les inconnus, ce que je veux dire, c'est qu'un flic, bon, mauvais, con ou sympa, brun ou blond, fille ou gars, ça restera toujours un flic, un militaire qui doit obéir bêtement aux ordres. C'est son boulot et tu ne pourras rien changer là dessus !!! Dans les inconnus, un chasseur reste toujours, bon ou mauvais, une personne qui voit un truc et qui tire. Un gendarme, bon ou mauvais, il doit obéir au ordres, que ça lui plaise ou non.

C'est pour ça que ta remarque d'être seulement contre les flics cons est nulle... Même un flic sympa viendra t'arrêter, qu'il le veuille ou non !!!

Pour les agriculteurs, tu ne vois que le noir !!! Le tableau n'est pas si sombre que ça, même (et je dirai presque surtout) en Soule !!! Oui, il y a encore plein de propriétés, de fermes qui sont sans successions !!! Oui, le combat est loin d'être gagné !!! Mais les choses changent !!!

Quand je vois une dizaine de jeunes de moins de 30 ans agriculteurs à Larrau, quand je vois un maraîcher qui s'installe à Etchebar, jeune papa, quand je vois un autre qui s'installe à Esquiule, jeune papa lui aussi, un autre agriculteur à Etchebar, Kako, d'autres agriculteurs un peu plus âgés qui passent en bio un peu partout en Soule, une autre AMAP qui va se monter en haute Soule... Le tableau n'est pas si noir que ça !!! Les Pyrénées Atlantique est le département où il y a le plus d'installation de jeune chaque année, avec les 2 tiers des installations au Pays Basque !!! Alors, ne soyons pas défaitistes !!!

jenofa a dit…

Pour les flics, je ne me prononce pas.
Pour les chasseurs, non, Lurbeltz, tu as au moins 70 ans de retard. Il n'y a pas de bons chasseurs. Un bon chasseur, aujourd'hui, c'est un chasseur qui a raccroché, donc ce n'est plus un chasseur.
La chasse, en 2009, est totalement et définitivement indéfendable.
Et tu sais bien qu'André, si c'était à refaire----
Dis, réfléchis, s'il y a de bons chasseurs, ça doit être des gens un peu comme toi, non? Alors, qu'attends-tu pour acheter un fusil?
Dis donc, tu vas nous voter CPNT-MPF, toi aux européennes?
Beurk!

Cyclotor a dit…

PUTAIN MAIS VOS GUEULES !!! VOUS ALLEZ LA FERMER OUI !?!?...

Bon, maintenant que j'ai le silence, revenons à l'essentiel : c'est quoi le nom de l'arbuste ?

Lurbeltz a dit…

Jenofa, quand je parle de la chasse, je parle de la chasse gestionnaire. Aujourd'hui, il faut faire avec, on a modifié les écosystèmes et maintenant malheureusement à certains moments, l'homme doit intervenir. C'est dans ce cas de figure tragique que le chasseur peut-être bon ou mauvais. Espérons maintenant que dans 70 ans nous n'ayons plus besoin de ces gugusses

Gilen, toi tu parles d'une situation de conflit politique. Et là je suis OK. Après tu oublies qu'il y a d'autres circonstances et que les gendarmes ont d'autres objectifs au quotidien en dehors du fait d'arrêter les militants politiques. Là c'est pareil que pour la chasse, on peut espérer que dans 100 ans nous n'ayons plus besoin de flics... Vive l'autogestion !

Lurbeltz a dit…

L'Epave de Georges Brassens

J'en appelle à Bacchus ! A Bacchus j'en appelle !
Le tavernier du coin vient d'me la bailler belle.
De son établiss'ment j'étais l'meilleur pilier.
Quand j'eus bu tous mes sous, il me mit à la porte
En disant : " Les poivrots, le diable les emporte ! "
Ça n'fait rien, il y a des bistrots bien singuliers...

Un certain va-nu-pieds qui passe et me trouve ivre
Mort, croyant tout de bon que j'ai cessé de vivre
(Vous auriez fait pareil), s'en prit à mes souliers.
Pauvre homme ! vu l'état piteux de mes godasses,
Je dout' qu'il trouve avec son chemin de Damas-se.
Ça n'fait rien, il y a des passants bien singuliers...

Un étudiant miteux s'en prit à ma liquette
Qui, à la faveur d'la nuit lui avait paru coquette,
Mais en plein jour ses yeux ont dû se dessiller.
Je l'plains de tout mon cœur, pauvre enfant, s'il l'a mise,
Vu que, d'un homme heureux, c'était loin d'êtr' la ch'mise.
Ça n'fait rien, y a des étudiants bien singuliers...

La femm' d'un ouvrier s'en prit à ma culotte.
" Pas ça, madam', pas ça, mille et un coups de bottes
Ont tant usé le fond que, si vous essayiez
D'la mettre à votr' mari, bientôt, je vous en fiche
Mon billet, il aurait du verglas sur les miches. "
Ça n'fait rien, il y a des ménages bien singuliers...

Et j'étais là, tout nu, sur le bord du trottoir-e
Exhibant, malgré moi, mes humbles génitoires.
Une petit' vertu rentrant de travailler,
Elle qui, chaque soir, en voyait un' douzaine,
Courut dire aux agents : " J'ai vu que'qu' chos' d'obscène ! "
Ça n'fait rien, il y a des tapins bien singuliers...

Le r'présentant d'la loi vint, d'un pas débonnaire.
Sitôt qu'il m'aperçut il s'écria : " Tonnerre !
On est en plein hiver et si vous vous geliez ! "
Et de peur que j'n'attrape une fluxion d'poitrine,
Le bougre, il me couvrit avec sa pèlerine.
Ça n'fait rien, il y a des flics bien singuliers...

Et depuis ce jour-là, moi, le fier, le bravache,
Moi, dont le cri de guerr' fut toujours " Mort aux vaches ! "
Plus une seule fois je n'ai pu le brailler.
J'essaye bien encor, mais ma langue honteuse
Retombe lourdement dans ma bouche pâteuse.
Ça n'fait rien, nous vivons un temps bien singulier...

Gilen a dit…

De toute façon, pour les flics, ça dépend de quel coté du flic tu te trouves !!! Si tu es devant lui, les mains derrière le dos, tu ne les aimes pas. Si tu es la victime, tu les regardes d'un autre oeil !!!

Sinon, l'arbuste, j'ai la réponse : arbre à palabre !!!

Natura 3000 fait plus écrire que Natura 2000

Lurbeltz a dit…

Oui, là, je suis OK avec toi !

jenofa a dit…

Ouh la! Lurbeltz! Non, mais c'est quoi, ce délire sur la chasse!
Tu commences par défendre la chasse loisir, et tu enchaînes sur la chasse gestionnaire, comme si tu parlais de la même chose!
Mais la chasse gestionnaire, ça n'existe pas!C'est un discours CPNT, ça, camarade!
Contrairement à ce que croit pelotari, je ne vis pas au centre de Bayonne mais au milieu de "paysans", que je préfère appeler des "exploitants", qui traquent le dernier arbre qui n'est pas utile pour faire des piquets de clôtures, qui chargent au max la quantité de têtes de bétail à l'hectare, qui balancent leurs gravats et d'autres choses encore dans les cours d'eau, qui n'ont même plus le plaisir d'araser une haie parce que cela fait longtemps que la dernière a disparu, qui balancent du round up et des nitrates à tout-va,qui insultent le paysage avec des bâtiments agricoles hideux, qui foutent le feu à la montagne chaque année, empêchant la forêt de reprendre ses droits, tuant ainsi les dernières abeilles, anéantissant des centaines d'hectares de bruyères, etc.
Ces mêmes gens, je les vois à la chasse dans leur uniforme kaki=kaka (j'ai connu les mêmes dans l'Oise, en Bretagne, etc,) tu parles de gueules de gestionnaires, de 4x4 de gestionnaires, de chiens de gestionnaires! Je voudrais bien savoir ce qu'ils gèrent à part les achats de Kro, de picrate et de tartines pâté rillettes sardines! Ah, y'a un truc qu'ils gèrent bien aussi, c'est le tir sur les chats domestiques et dans le journal de l'asso intercommunale des grocs, ils apprennent qu'il faut "châtier le coupable", et le coupable, c'est le renard! Parce qu'en + d'être gestionnaires, ils sont profs de morale; ils ont rangé bien en ordre dans ce qui leur sert de cerveau le bon, le mauvais, le bien et le mal, comme Georges Junior. Ce sont tous des doigts de Dieu! Bon sang, vivement qu'ils perdent un max de doigts, Dieu, que l'on puisse faire quelques pas sans se trouver face à ces tueurs de fauvettes!!

Déjà, parler de gestion, c'est placer que l'homme a le devoir de commander au reste du vivant. Philosophiquement, c'est déjà moche.
Mais admettons----, une vraie gestion: reconstituer un maillage de haies, laisser des "petits arpents du bon dieu", c'est à dire des friches, des fourrés, foutre la paix aux étangs, aux marais, ne plus drainer à tout crin, laisser revenir les grands prédateurs et se réjouir de leur présence, interdire les agrainages de sangliers, etc. Et s'il y a blème, comme en Suisse dans certains cantons ( sans grands prédateurs) depuis les seventies, faire intervenir un ou deux gardes assermentés, qui, la mort dans l'âme feront le sale boulot. Mais je peux te garantir que les gardes en question ne seront pas surchargés de boulot! Faudra leur trouver quelque chose d'autre à faire!
Gestionnaire! Pffffffff!
Comment peux-tu, toi, reconnaître une utilité à ces gens là dans cette activité? Ils ne vont plus se sentir péter, les fâcheux!
Arrête de le fumer, ton arbuste, Lurbeltz!

jenofa a dit…

Oh, Gilen, Natura 2000 a fait énormément écrire!
Pendant dix ans, le CPNT a tout bloqué en envoyant des tonnes de papiers couverts dans les mairies en crachant sur Natura 2000. C'était la fin des libertés individuelles. Le chef de famille ne pourrait même plus sortir la nuit pour aller pisser contre le mur!
Amusant, non?
Que celui qui a vu un changement depuis Natura 2000 lève le doigt!

jenofa a dit…

Euh---, c'est encore moi!
Voilà que Lurbeltz en appelle à Bacchus, maintenant!!!!!!!!!!!!!!
Nous tenons peut-être là l'explication de son discours sur la chasse.
Si c'est ça, Laurent, c'est que tu as le vin mauvais. Tous comptes faites, il serait peut-être préférable que tu te remettes au cidre et à l'eau. Si tu as du stock de bon vin, par contre, je suis preneuse, comme des bouquins de Barjavel qui n'aimait pas les "gestionnaires".

Lurbeltz a dit…

Tu sais que tu es convaincante Jenofa ??? Nom de dieu, je sens que je ne vais plus parler de chasse gestionnaire dorénavant ! C'est vrai tous les chasseurs sont nuls !
A toi Gilen de me faire changer à propos de la gendarmerie gestionnaire. Si tu es aussi convaincant à propos des flics, je t'offre une bouteille de champagne.

Etienne H. BOYER a dit…

Le truc de fous! 6 commentaires hier soir, 25 à 13h30 le lendemain!!!

Je voulais dire à Gilen que lorsque tu dis, je cite : "Il y a pas mal de choses qui me perturbent Lurbeltz...

Ne fais-tu pas parti de l'association "Alkarkide" ? Je crois bien que oui !!

Et dans le blog d'Alkarkide, ne prenez-vous pas la défense des flics qui ont des appartements qui tombent en lambeaux ???

D'un coté, tu critiques ces "flics collabos", mais d'un autre, tu dis qu'il faut bien les accueillir en refaisant leurs apparts...

Une incohérence de plus...", tu interprètes à ta façon.

Les flics, les keufs, les bleus, les képis, ainsi de suite, ce sont aussi des gens qui vivent, mangent, consomment, partagent (oui oui) avec d'autres. Ils ont des enfants qui vont à l'école, et qui ne deviendront pas forcément flics, tout comme de nombreux fils de profs ne le sont pas devenus à leur tour (Dieu, ou ce qui s'en approche le plus, les en préserve!)!

Ce sont des gens, comme toi et moi, qui font un métier qui comporte quelques codes que le commun des mortels a du mal à comprendre et à accepter. Soit dit en passant, j'ai personnellement plus de mal à comprendre l'intérêt d'un métier comme prof de maths, PDG de Holding, ou archiviste au ministère de la santé pubique (oui, pubique!), que de celui de gendarme...

Comme tu le soulignes, dans le cas des gendarmes, ce sont des militaires. Ils ont des ordres, mais rien ne les empêche de faire preuve d'intelligence. Comme chez les profs, les chasseurs, les ministres, les plombiers chauffagistes, et les bergers, il y a des cons. Ce n'est pas inhérent à la profession, mais à l'homme qui l'exerce.

Il y a aussi des gros cons chez les ingénieurs, ou chez les rédacteurs web!

Gilen a dit…

Tu sais Lurbeltz, mon père était chasseur, ma mère chassait, et je les accompagnais avec plaisir quand j'étais gosse !!!

On allait exclusivement à la chasse à la palombe. Au départ, on allait au col puis on a trouvé ça de plus en plus barbare.

On est donc allé ensuite en cabanne. Là, pareil ça nous plaisait moyen. Au final, on allait carrément en forêt, à l'affut !!! Et je peux te dire que c'était un réel plaisir de se retrouver père et fils, en forêt, à chasser la palombe !!! Pour ce qu'on tuait !!! J'ai peut être du voir mon père tuer 6 palombes et 2 alouettes en 15 ans !!! Et il a du tirer 15 coups de feu, quasiment un par an !!

On passait plus de temps à regarder passer les oiseaux, à regarder les paysages, à ramasser des chataignes, à nettoyer la bordure du champ, en bordure de forêt, ou la grange juste à coté, pour préserver le patrimoine familial... Le fusil devenait presque inutile, juste un prétexte pour dire qu'on allait en forêt. Mais de temps en temps, le petit plaisir de ramener une palombe, où une alouette pour mon grand père...

Jenofa, tu caricatures les paysans !! Je ne reconnais pas ma famille paysan à Larrau !! Oui, ils mettent le feu à la montagne !! Mais ont-ils réellement le choix ?? Comment nettoyer les prairies d'altitudes ? Si tu me donnes une solution, je veux bien l'appliquer !! Mais avec 17 vaches, 20 hectares de prairies, quel autre choix ont-ils à part nettoyer par le feu la montagne, pour y envoyer les bêtes l'été ? Si, ils ont un autre choix, crever !!!

Il faut arrêter de tout caricaturer !! Tu as beau vouloir faire les choses comme il faut, parfois, tu n'as pas vraiment le choix.

pelotari a dit…

je constate avec joie que même entre vous c 'est une gueguerre...
moi pour une fois je me suis dit que j allait écouter la vie des arbres de laurent et la c est une débandade sur les flics .
pour une fois cyclotor pelotari on mis des commentaires justes et pas hors sujet.
ps laurent je peut installer une palombiere chez toi??

Lurbeltz a dit…

Quand je pense qu'au départ j'avais fait ce papier uniquement pour connaitre le nom de ce buisson ! A l'heure qu'il est, on a bien tchatché, mais sur ce plan je suis toujours aussi ignorant.

jenofa a dit…

Ce n'est pas dans un blog et en quelques brèves de comptoir que l'on peut discuter de la réalité rurale et de la phase finale de l'agonie de la civilisation paysanne.
Cette méthode de communication oblige à forcer le trait, tu me l'accorderas, Gilen et nul ne s'en prive ici.
Je préfère donc ne pas continuer sur ce registre.
Après, sur la chasse, j'ai bien dit qu'aujourd'hui la chasse n'est plus défendable, ni moralement ni écologiquement et je maintiens.
Et je vais relire Genevoix qui nous a fait aimer les bracos du début de siècle dernier que je place bien au dessus (jugement de valeurs, j'assume) des quelques chasseurs dits "respectueux" d'aujourd'hui.
Et puis, dites, les Souletins, vous êtes un peu lourds, tout de même! Au risque de vous décevoir, je vous apprends que la Soule n'est pas le monde entier, ni même le nombril du monde. Je ne vis peut-être pas en Soule, mais dans une autre province basque voisine, la Basse Navarre, et je vous invite quand vous voulez à venir vérifier que ce que je dis est vrai.
Désolés de vous le lâcher comme ça, mais dans votre repli sur cette seule province, il y a quand-même comme un petit parfum un peu réac.
Ah, mais!

Gilen a dit…

Déjà, Etienne, il faut que tu arrêtes comme Lurbeltz d'interpréter mes commentaires !! Je n'ai pas pris parti ni pour ni contre les flics !!!

A mes yeux, tu ne peux pas d'un coté accueillir à bras ouvert les flics, et de l'autre critiquer qu'ils fassent leur boulot !!! Pour moi, il y a contradiction !!!

Point final !!!

Et pas besoin que je fasse une démonstration à Lurbeltz sur la supression des gendarmeries, je n'ai jamais émis un seul commentaire dans ce sens !!! Ni dans l'autre sens non plus !!

Je n'ai pas d'opinion sur les flics tant qu'ils ne font QUE leur boulot !!

Gilen a dit…

"Xiberoa. Parce que la Soule, c’est le monde dans un mouchoir de poche, c’est le temple d’Angkor, les pyramides d’Egypte, le Taj Mahal, les étoiles, la lune, l'eau verte et bleue, le soleil et la terre à portée de main, à portée des yeux."

Le résumé du blog annonce la couleur, non ??,

Lurbeltz a dit…

Alors là, pas d'accord du tout Jenofa. Quitte à être réact, la Soule, c'est le monde en miniature. Il y a tout en Soule, même la mer, même si elle n'est que de nuages. Et le ciel il va jusqu'à la stratosphère , même du côté de Moncayolle.
Je l'ai déjà dit, je me sens souletin et citoyen du monde et de l'univers... Le reste c'est de la gnognotte
Et pour mon buissson ?

jenofa a dit…

On essaye de te faire comprendre que l'on ne sait pas le nom de ce buisson.
T'as pas un flic botaniste dans tes relations?
Un exploitant agricole botaniste, ça, euh, je n'imagine même pas! Faut pas trop rêver non plus!
Bon, écoute, je vais demander à la famille Lanatua mais Manex et Valérie n'ouvrent leur messagerie que lorsque le comptage de leurs abeilles mortes le leur permet, après le passage du feu, des pesticides et des désinfectants contre la langue bleue.

jenofa a dit…

Voilà, suffisait de demander!
De mon ami Pascal , voici la réponse à ta question existentielle:
"Ruscus aculeatus ou petit fragon".
Tu ne vas pas me croire, mais je l'avais au bout du clavier et sur le bout de la langue depuis le début.
Précision : Pascal ne se trompe jamais!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Lurbeltz a dit…

Ah ! Enfin ! Je peux mourir en paix !
Je viens de voir un détail que je n'avais pas remarqué, il y a dans ce petit fragon, de jolies baies rouges.
Sur cette page : http://www.creapharma.ch/fragon.htm
je lis que c'est bon pour les jambes lourdes, même celles des flics... Si si, c'est écrit en petit !

jenofa a dit…

Non, non, tu n'as le droit de mourir en paix qu'après le 14 Mars prochain.