vendredi 13 février 2009

La France contaminée par le nucléaire

La France contaminée par le nucléaire : La désinvolture de Jean louis Borloo

Coup de chapeau pour l’émission Pièces à convictions présentée par Elise Lucet et diffusée mercredi 11 février sur France 3.

Félicitations au service public qui a su résister aux pressions d’AREVA qui menaçait de saisir le CSA, d’après une dépêche AFP du 29 janvier.

Au terme d’une enquête magistrale on apprend que la COGEMA (aujourd’hui AREVA) et le CEA ont entreposé 300 millions de tonnes des résidus de traitement d’uranium un peu partout en France dans des sites accessibles au mépris des risques encourus par le public.

Comment un tel scandale est-il possible ? On apprend que plusieurs ministres de l’environnement se sont heurtés aux privilèges accordés au lobby nucléaire qui ne rend compte qu’au Président de la République, selon Corinne Lepage. Dominique Voynet a agi en vain pour que ces sites de stockage soient classés comme installation nucléaire de base et bénéficient des mesures de sécurité correspondantes.

Mais si l’on en croit Jean louis Borloo, on a changé d’époque !
Le ministre découvre le problème, mais il aurait fallu lui téléphoner... rétorque-t-il avec beaucoup de désinvolture à Elise Lucet. Et d’ici un an, et même beaucoup plus vite, promet-il tout sera rentré dans l’ordre.

Mais cet été il avait déjà juré que tous les sites contaminés près de Tricastin seraient analysés et les populations protégées. On se rappelle que quelques semaines après toutes les interdictions de prélèvement d’eau des forages et des cours d’eau étaient levées et qu’AREVA promettait de financer le raccordement au réseau des habitations sinistrées. Circulez ! Plus rien à voir.

L’absence de transparence et de démocratie en matière de nucléaire continue d’être la règle. L’annonce d’un deuxième réacteur EPR à Penly par Nicolas Sarkozy, sans aucun débat préalable, est venu encore le confirmer.

Mais prenons le ministre au mot et donnons lui rendez-vous dans un an !

PS : Rappellons que récemment AREVA a tenté une campagne de communication avec le slogan "l'énergie au sens propre". Un comble pour qui à vu l'enquête de Pièces à convictions. Les Verts qui ont saisi l'ARPP ( autorité de régulation professionnelle de publicité) ont obtenu la suspension de cette campagne. Mais l'affaire n'est pas finie !

Jean louis Roumégas

Djamila Sonzogni

Porte-parole nationaux des Verts

12 commentaires:

xixaria a dit…

dommage, les "verts" auraient du laisser la pub d'Areva : l'énergie au sens propre.
Après l'émission d'élise lucet, cette pub pouvait se retourner contre eux.
Après cette émission, on peut se poser la question si toutes les substances dangereuses seraient peut-être enfouies et disséminées dans toute la France. Qui contrôle vraiment la récupération de l'amiante, les produits phytosanitaires interdits, le mercure, le plomb, les bois traités. Est-ce qu'il n'y a pas quelques camions qui déposent tous ces poisons comme remblai ?

Gilen a dit…

Quelqu'un aurait il par hasard enregistré cette émission ?? Comme un con, je l'ai loupé... (mon habitude de ne jamais regarder la télé)

be back a dit…

bonjour,
Nous aussi nous avons des soucis a Bugey (ville a coté de Lyon) ou la centrale nucléaire a polluée une nappe phréatique situé a 70 m sous terre. La ville a uniquement décrété un arrété de non baignade dans le ruisseau. Et pour dans 10 ans un sarcophage, l'état a estimé pas necessaire de protéger sa ville, sa nation contre se fléau.On s est battu avec quelques rares élus mais notre minorité ne nous permet de rien faire.Nous avons était lâche. comme dit le proverbe :Une femme vaut mieux qu'un lâche.

Lurbeltz a dit…

Je crois que Criirad aurait comme projet de diffuser le reportage en DVD. Voir le site du Criirad :
http://www.criirad.org/

Cyclotor a dit…

Comment ne pas être fiers que la France soit le pays au monde ayant le plus de centrale atomiques au kilomètre carré ??? Pour une fois qu'on a un record !!!

Et qu'est-ce que c'est que cette citation à la con "Une femme vaut mieux qu'un lâche" ??? C'est tellement naze que je trouves même pas de mauvaise blague à faire dessus.

Lurbeltz a dit…

Cyclotor, voilà, ça c'est du vrai second degré que je comprends !!! Et "Une femme vaut mieux qu'un lâche" c'est aussi un second degré sans doute... Mais, si toi, le roi du second degré à tous les étages
jusqu'à l'ésotérisme, tu ne comprends plus tes fidèles, on va où ?
Sinon, pour revenir à ce reportage... Mon dieu, c'est tellement facile de mettre les déchets sous le tapis. C'est tellement facile de pavoiser pendant des décennies, se goberger les gorges chaudes au sujet du nucléaire pour arriver à cette... infamie ! Mettre les déchets sous le tapis et se dire "ben on enverra ça dans le soleil dans quelques décennies" Ouaih ! c'est ça, et nous on ira sur Mars !
Et Sarko le petit, non content de savoir que de l'uranimum nous n'en avons que pour 50 ans et que dans 50 ans il faudra mettre des milliards pour démanteler les vieilles centrales, Sarko le petit lance l'EPR 2, un nouvel héritage morbide pour nos enfants ! Je suis dégouté ! Qui a voté sarko ? Je veux des noms !

jenofa a dit…

Dis donc, Be Back! Souvenirs----
Moi, depuis Paris, en 70 et après, j'ai bataillé contre la Centrale du Bugey, autour de Pierre Fournier.

Mais---euhhh, je me souviens aussi, gamine, avoir pataugé dans l'étang de La Crouzille!

Dites, à propos, vous avez vu? Ce que c'est beau, la Haute Vienne, radioactif ou pas!

be back a dit…

l' auteur de ce sublime poeme est un turc . j 'en connait un autre qui s'apeele lache comme toi:
On croit savoir,
On croit pouvoir,
Et puis finalement vint le jour,
Où tout s'écroule.
Sens-tu donc cette proie
Qui te ronge au fond de toi ?
Ne la vois-tu pas ?
Et pourtant, elle arriva...
Sans prévenir, sans un mot,
Comment savoir si c'était faux
Puisque aujourd'hui, tu n'es plus là,
La lâcheté t'emporta...
Dans ton sommeil tu la vis,
De tes entrailles tu la ressentis,
Mais tu ne pus l'arrêter,
Elle t'a rongé...
Au fond de leur coeur,
Ils espèrent entendre les moeurs,
Qui annonceront ta venue,
Ceci n'est qu'en songe conçu...
Tu les as trahis...
Emporté par ta pleutrerie

Cyclotor a dit…

Arrêtez de vous baigner n'importe où... A la piscine de Mauléon nous ne passons ni Radio Mendilillia ni Xiberokobotza : nous vous garantissons ainsi des bassins 100% radio-inactifs. De plus, il y a un faux chauffage solaire sur le toit, rien que pour faire plaisir à Lubertz ( le véritable chauffage nous vient de ce formidable gazoduc contre lequel il s'est tant battu ).

Sarko a été clair sur ce point : il allait encourager la mise en place de nouvelles centrales dont le réacteur next-gen présente quelques petits problèmes connus. Lubertz, comment peux-tu râler sur ce point alors que c'est l'une des seules promesses élèctorales qu'il ait tenu ???

Je crois mieux comprendre où veut en venir beback... La lâcheté est dans l'inaction, c'est ça ? Moi je crois qu'il y a pire que l'inaction : la mauvaise action.

Si on en est là, c'est grâce à un enchaînement d'actions plus où moins heureuse des uns et des autres, à commencer par la formidable unité de la gauche face au lobbing des puissants...

Lurbeltz a dit…

Oui alors là, le chauffage solaire qui chauffe finalement au gaz !!!! C'est d'un ridicule ! Dans l'étude pour la nouvelle piscine, j'espère que le chauffage solaire est inclus dans l'appel d'offre.

Cyclotor a dit…

Faisant partie du groupe de travail, j'ai proposé la mise en place d'une centrale atomique à proximité ( du côté de Moncayolle ).

Hélas j'ai l'impression que ces poêtes de la Com-Com comptent effectivement réfléchir aux énergies renouvelables.

Etienne H. BOYER a dit…

Et comme le dit si bien un autre proverbe : "Qui poète trop vite, scie la branche sur laquelle il est assis!"