samedi 7 février 2009

LE WIMAX DU CÔTÉ DE GARAZI ET DE BAIGORRI

Plusieurs antennes Wimax doivent être installées dans les cantons de Garazi et Baigorri durant l'année 2009. Elles doivent permettre d'équiper en Haut Débit Internet les zones qui n'y ont pas déjà accès par la fibre optique.

Alerté par diverses études scientifiques, un groupe d'habitants du canton de Garazi s'inquiètent très fortement des conséquences des ondes Wimax sur la santé des êtres vivants, humains ou animaux, qui y sont exposés.

Il vous invite à venir en discuter ensemble, ainsi que des éventuelles technologies alternatives, lors d'une réunion au :

Bar "Chez Luis", Saint-Jean-Pied-de-Port,
à 21 heures le Vendredi 13 Février.

Après la projection du film de l'association Priartem, nous pourrons débattre avec Etienne Boyer, rédacteur Web, souletin d'adoption et auteur du livre "Mauvais Berger", ainsi que Pierre Etcheberry et Laurent Caudine, membres tous deux du "Comité pour le Haut débit par la fibre optique" de Moncayolle et Berrogain-Laruns.

3 commentaires:

jenofa a dit…

Avec deux copines, j'étais hier soir à la réunion d'Ostibarre. Sympatoche et super encourageant. Une trentaine de personnes très déterminées. Elles créent un collectif Ostibarre-Amikuze.
Espérons que quelque chose verra le jour en Garazi également. Et ensuite, l'idée est de créer une liaison entre les collectifs afin de mettre en commun actions et info.
Jeudi soir, table ronde sur le Wimax à Irulegiko irratia, 19 heures.

Lurbeltz a dit…

Oui les collectifs pleuvent, et donc apparemment, un troisième collectif en prévision entre Moncayolle et Garazi. Super ! On va faire reculer les marchands de néant.



Cyclotor, juste un mot... Je n'ai pas passé ton message. Je vais faire oeuvre de pédagogie... Je ne sais pas à quel niveau lire ton post... 1er ? 2 ème ? 2ème degré ? Pas question d"échanger avec toi pour entendre dire au bout de 35 commentaires : "hein hein ! tout ce que j'ai dit, je le pensais pas, je me foutais de ta gueule".
Pour jouer, une autre fois, je ferai article dans lequel on pourra dire ce qu'on veut, noyer le poisson et manipuler à volonté.

be back a dit…

bonjour,
je voit avec plaisir que dans votre site que votre lutte s'intensifie. Je vous joint donc mes sincères félicitations car c'est très rare de voir tant de dévotion et tant d'abnégation à faire ces choses là.
bravo et courage...