mercredi 19 décembre 2007

La Soule solidaire

Le dernier Pays-Basque magazine consacre son numéro à la Soule :"La Soule solidaire". Dans ce dossier, on parle de la Soule comme je l'aime. Je ne dis pas ça parce qu'ils m'ont demandé d'écrire l'introduction du dossier. Disons que s'ils m'ont demandé d'écrire une petite intro c'est probablement parce qu'ils ont apprécié le regard que j'avais de ma Soule natale. Quoi qu'il en soit, ce dossier parle d'Azia de la coopérative Azkorria, de la Brasserie Akerbeltz, d'Etxebarre 007, de la Mascarade de Mauléon à Barcus et de Peio Serbielle.
Pas un mot sur le rallye des cimes. Pourtant, ils bougent les gugusses et on peut dire qu'on les entend à 10 000... Et on les sent à 20 000 !
Bon il aurait manqué quelque chose sur la gau eskola, les ikastolas et Tokia et son équipe de comédiens, mais bon la place n'est pas extensible.
A noter aussi le dossier sur l'immobilier : "le Pays-Basque est-il à vendre ?" et un très beau calendrier en cadeau "le Pays-Basque vu par les peintres".

Le site : http://www.paysbasquemagazine.com/

7 commentaires:

Etienne H. a dit…

Tiens? Je vais aller l'acheter...
ça peut être sympa à laisser négligemment sur la table du salon de mon gite rural!
;-)

Lurbeltz a dit…

Tu as un gite rural toi ?

jenofa a dit…

Ce mec, non seulement c'est un étranger, mais en + c'est un spéculateur

Etienne H. a dit…

Mais non!
C'était pour te faire bisquer!
Je galère déjà pour devenir propriétaire de ma maison, alors être propriétaire d'un gîte en plus... Dans 25 ans peut-être?
Mais je suis pas contre le principe en lui même.
Bien que quelque part, il ne faudrait pas que la Soule devienne exclusivement une vallée de gîtes ruraux, un genre de Disneyland montagnard pour touristes qui ont les moyens de passer de la toile de tente à la la borde rénovée...
Je ne crois pas que les souletins (et pas seulement le collectif anti-spéculation foncière et immobilière) apprécieraient de devenir les GA de cette soule futuriste.
Le tourisme, c'est bien, mais c'est comme les usines ou les correspondants locaux de presse : point trop n'en faut...
;-)

jenofa a dit…

Disneyland et les gîtes ruraux, it is not the same thing, comme diraient Nico et Carla----

Lurbeltz a dit…

Nous on a un petit gîte parce mes grand-parent avaient aménagé un petit apart ici chez moi. En fait, ils n'y ont jamais vécu parce que la vie en a voulu autrement. Sinon, les gîtes ruraux c'est quelque chose d'un peu différent des résidences secondaires.
Vous pouvez voir : http://gitepastou.free.fr/
Il nous sert aussi à inviter des amis de temps en temps.
Mais oui tu as raison Etienne. Le tourisme a des limites. heureusement, en Soule, on est préservé des hordes estivales. Il faut que la Soule reste elle même, cette chose un peu secrète.

Etienne H. a dit…

J'aurais pu dire Center Park aussi, Jeno...