samedi 5 avril 2008

Terre Minée

J'étais avec des gens
Comme vous et moi.
Puis j'ai entendu le mot "terre".
Je me suis approché
Car ce mot me plait.
Mais je fus étourdi.
Il n'était que la fin d'un autre tout autre.
Oui, j'appris cela
En écoutant la discussion
Qui ne parlait pas de montagne
Ni d'oiseaux, ni d'humain
Ni d'aurore boréale
Ni plus du mouvement des vagues
Ni plus du printemps.
Ni rien en somme de l'idée qu'évoque ce vocable habituellement.
J'étais tellement heureux de l'entendre,
Dans cet endroit
Dans ce flegmon.
Je vomis de ma déception car le mot "mili"
Etait placé juste devant.

Mauléon 1994

4 commentaires:

jenofa a dit…

Accroche ton rêve à une étoile, mais pas à celles du colonel.

Kazilar a dit…
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blog.
Etienne H. a dit…

Bon, alors, il est né le divin enfant?

Lurbeltz a dit…

Rien du tout. Finalement il trouve qu'on est pas mal là dedans et il a juste dit : la lune attendra