lundi 28 avril 2008

Spirou a 70 ans

Le journal de Spirou fête ses 70 ans. Spirou est bien le plus vieil hebdomadaire de BD franco-belge. Je ne compte pas le journal de Mickey qui est né en 1934 parce que je considère que ce n'est pas un journal européen et que ça m'énerve que les amères loques réussissent toujours à nous refourguer leur culture sous le nez. Ça m'agace d'autant plus que je sais bien que mon dessinateur de BD préféré (Franquin) s'est largement inspiré des comics américains.
Entre Spirou et moi, c'est une vieille aventure. Je n'ai pas manqué un numéro depuis le milieu des années 80. C'est mon papa qui m'a donné le goût de la bédoche. Quand il était petit, lui, était abonné au journal Tintin et son frère était abonné au journal Spirou. Chez moi, il y a de très vieux Spirou et de très vieux Tintin dans les armoires. Êtes-vous plutôt Tintin ou Spirou ? C'est la question qu'on pose comme on pose la question de savoir si on est plus Beattles ou Rolling Stone. Moi j'ai toujours trouvé ces deux journaux extra et j'ai toujours regretté l'arrêt de la diffusion du journal Tintin.
En puis dans Spirou il y avait Franquin, et pour moi Franquin, c'est le plus grand dessinateur de BD depuis le début des temps.
Quand j'étais plus grand (bizarre cette phrase), j'ai lu A Suivre, Fluide Glacial, Pilote & Charlie, USA mag et d'autres mais je suis toujours resté très fidèle à Spirou et je suis même abonné depuis une quinzaine d'années.
Aujourd'hui d'ailleurs, je ne lis pratiquement plus de BD. Je suis resté bloqué dans ma vieille BD franco-belge comme un vieux ringard nostalgique.

Le site officiel :http://www.spirou.com/

Sur Wikipedia

18 commentaires:

jenofa a dit…

On a droit à une voie dissidente?
Moi, je suis Pilote.
Achille Talon et surtout Grand Duduche. Ah, Cabu!
Quand j'avais dix ans, c'était underground. Ca doit être pour ça qu'ils n'ont pas survécu, hélas! Mais bon, y'a eu du recyclage à Charlie.
Mais Spirou, j'aimais bien, toudmeme. Johan et Pirlouit, rafraîchis moi la mémoire--, c'était bien Spirou? "Sire, si je suis un plat âne,vous êtes un peu plié"----

Lurbeltz a dit…

"Sire, si je suis un plat âne,vous êtes un peu plié", c'est l'humour qu'affectionne mon père. Qu'est-ce qu'il disait mon père ? : "je l'avale de grace" un truc comme ça mais je me rappelle pas le début.
Ouaih Pilote, ça devait être bien macaïre ! mais je devais être trop jeune pour lire cela. Après il y a eu Pilote & Charlie. Mais Achille Talon, je connais bien c'est extra.
Johan & Pirlouit c'est bien Spirou. C'est génial Johan & Pirlouit ; il y avait aussi Lucky Luke, les shtroumpfs, Gaston etc...

Anonyme a dit…

Puisque chacun y va de sa petite nostalgie, voici la mienne. La meilleure BD est pour moi Corto Maltese (sauf les derniers). La puissance évocatrice des dessins, l’imaginaire, la sensualité, les aventures, l’Histoire, tout s’y mêle avec bonheur dans ces romans graphiques qui ont bercé mon adolescence et m’ont fait oublié Tintin, Lucky Luke et Astérix. (qui restent formidables). Au rayon humour ma préférence est pour Gotlib qui reste à mon avis inégalé même si pas loin, je place les idées de noires de Franquin. Par contre j’exclue de mon panthéon personnel Cabu dont « les beaufs » (au même titre que les Deschiens, et parfois les guignols) sont pour moi de l’humour anti pauvre, anti peuple.

Dernière remarque, plus politique. L’auteur de ce blog revendique Cabu et Franquin qui partagent entre autre l’antimilitarisme et le pacifisme. Et le message avant, il revendique également la Ligue Communiste Révolutionnaire (Trotsky : fondateur de l’armée rouge, massacreur des communautés anarchistes de Makhno et auteur de « leur morale et la notre », véritable légitimation voire appel au meurtre de masse. Heureusement que Staline a gagné !! ), des guérilleros zapatistes sud américains romantiques, et des anarchistes, dont c’est le mode d’action violent de la majorité de ses courants qui leur ont fait connaître une renommée inversement proportionnelle à leur nombre. J’y vois une incompatibilité car « la révolution n’est pas un dîner de gala. »

Sophie Hivert

Lurbeltz a dit…

Moi je suis membre des Verts, mais je revendique fortement l'héritage de gauche même le mauvais.
Chacun son héritage ; celui de la droite il n'est pas plus reluisant.

Lurbeltz a dit…

Oui la phrase complète de mon père parigot tête de veau, c'est : "je la Sors bonne et tu l'avale de grâce !"

Anonyme a dit…

je ne suis pas de droite. je ne me sens pas non plus obligée de revendiquer un héritage quelconque. je ne citais pas ton héritage politique assumé comme quelque chose de négatif, j'en soulignais simplement les incompatibilités. il est vrai que les verts, écologistes, humanistes, pacifistes sont un parti qui correspond très bien à l'esprit de tes bd préférés. reste à trouver des alliés électoraux "compatibles"

jenofa a dit…

Cabu, anti-pauvres, anti peuple?
Aie, Lurbeltz, vite, sors-lui ton texte sur le peuple!
Moi, je reste accro à cette phrase de Giono "Ma mère était lingère, c'était une aristocrate".
Corto Maltese, oui, super! Et Tardi-Forest avec leur Adèle Blanc-Sec?
Pour le reste, je ne donne pas tout à fait tort à l'anonyme de service, même si je ne supporte pas l'anonymat. Lurbeltz, je t'ai souvent dit malgré tout que tu avais quelques références un peu militaires ou para-militaires.
Ceci dit, hein--- si pendant l'occupation il n'y avait pas eu l'armée de l'ombre------

Lurbeltz a dit…

Oui pour être complet, dans l'héritage de la gauche il faut rajouter le PS et le PC. Bon parfois pour provoquer j'aime bien faire référence à quelques autres organisations ou personnages de gauche plutôt marginaux. Mais c'est pour dire que pour moi la gauche est très hétérogène et que si on décante tout cela, il reste un corpus auxquel j'adhère.
prenez le corpus de la droite par exemple, avec Le Pen, Poujade, Chirac, De Villier, Pétain, Sarkozy le nazisme etc... Décantez tout cela et désolé, pour moi, il n'y a pas photo.

jenofa a dit…

Au fait, moi j'aimerais bien qu'anonyme nous dise qui seraient ces "alliés compatibles".
Et ma question n'est pas un piège ni une provoc.
C'est un questionnement sincère.

Anonyme a dit…

Mais pourquoi vouloir à tout prix un héritage, une famille , assumer l’hétérogénéité ? Je ne suis pas naïve, je sais bien que l’on ne naît pas à 30 ans, que l’on vient d’une famille biologique, culturelle, linguistique, sociale, économique, nationale, politique, d’une époque, etc….. Mais je refuse de faire de ces données un déterminisme. Si effectivement on ne peut penser sans cela, penser avec signifie penser pour mais aussi contre. L’existence précède l’essence, nous sommes condamnés à être libre comme dirait l’autre, ou alors c’est la défaite de la pensée.

Je n’assume donc pas les crimes commis par mon pays dont j’aime certains aspects par ailleurs, les erreurs de ma famille génétique ne sont pas les miennes, et bien sûr je ne revendique aucun point commun avec des gens dont le seul point commun serait de s’autoproclamer appartenant à un même camp politique. Ma démarche est donc foncièrement athée. Et je revendique maintenant ma non-appartenance à un quelconque parti politique, puisque l’hétérogénéité de la gauche dans l’ensemble se retrouve déjà dans chaque parti.

Il me paraît urgent de définir une ligne claire pour chaque parti. Pour ma part, je trouve l’antilibéralisme frénétique (dans sa version économique comme dans sa version politique qui sont consanguinement liés) ainsi que l’antimilitarisme par principe quelque soit le conflit, deux écueils à éviter pour la gauche. C’est du reste ce qu’a bien compris la gauche quand elle arrive au pouvoir.

Quant à Jenofa, au cas où tu l’ignorerais, Giono a été accusé de pétainisme. Son ode à la nature et au terroir ressemblait à s’y méprendre au retour à la terre cher au maréchal. Son pacifisme l’ayant encore enfoncé, il a même été interdit de publication à la libération, par des gens dont tu fais l’éloge 5 lignes plus bas.
sophie hivert

Anonyme a dit…

Chacun a ses alliés.

Si vous êtes anti libéraux il faut rompre avec le PS dont le clivage avec l’UMP ressemble au clivage démocrate/républicain aux Etats Unis. C’est à dire que le PS et l’UMP sont d’accord sur 80 % des propositions (oui à l’europe, au libéralisme au capitalisme, à la démocratie,…)

Si vous êtes libéraux, qu’avez vous à discuter avec l’extrême gauche ? elle même extrêmement divisé : impossible de se mettre d’accord sur une candidature anti libérale

sophie

Lurbeltz a dit…

Ben je crois qu'on n'est pas dans le manichéisme. Les verts Choisissent des alliances avec le PS,pas parce qu'ils trouvent que le PS est formidable (sinon je serais au PS), mais parce qu'ils sont de gauche, qu'ils sont un pis aller incontournable face à la droite toujours hors sujet, qu'ils sont une force politique incontestable et rien que pour cela ils méritent notre respect.
Les alliances avec l'extrême gauche n'est pas à l'ordre du jour puisqu'ils refusent la gestion, ils refusent de mettre les mains dans le cambouis et préfèrent donner des leçons.
Pour ce qui est du déterminisme, pour moi, pas de risque. Il n'y a pas de gauchiste dans ma famille et je suis pratiquement un isolat. Sauf peut-être ma grand-mère paternelle qui était plutôt communiste mais que je n'ai malheureusement jamais assez fréquenté pour qu'elle déteigne sur moi à ce niveau.
Bon, on part des 70 ans de Spirou, et on arrive à la politique !!!!!
Faudra que je raconte ici les dernières aventures de Spirou & Fantasio avec le one-shoot extraordinaire qui vient de sortir. Justement il est question de politique et d'amour. Pour une BD franco-belge, c'est assez exceptionnel que je fasse un petit article. En plus c'est un chef-d'oeuvre.

jenofa a dit…

Oui, mais enfin, Sophie l'anonyme fait comme mon ami Romann: elle nous dit ce qu'il ne faut pas faire, mais nous ce que l'on attend, c'est qu'elle nous dise ce qu'il faut faire.
Après, on pourra discuter.
Je n'ignore pas grand chose sur Giono, Sophie. Là, demande à Lurbeltz, tu tombes vraiment très très mal.
Giono a été accusé et emprisonné par deux fois, pour Pétainisme et son contraire. Il a été mis à l'index par un camp puis par l'autre. Il a été mis en quarantaine un certain temps et lavé de tout. On sait qu'il a été proche, très proche des communistes qui se sont vengés ensuite du fait qu'il ne voulait pas adhérer au PCF. Ca leur était particulièrement facile puisque l'intelligentsia de l'époque était communiste. Ils ont été beaucoup moins durs avec ce malade de Céline car lui était bien plus loin d'eux.Réaction classique. On peut chercher en vain dans son oeuvre un seul mot anti sémite ou pro nazi. Par contre, on sait qu'il a aidé des résistants.
Il devrait te plaire puisque justement sa pensée était suffisamment complexe pour ne pas être emprisonnée dans un carcan, dans un parti.
Il l'a payé. Tu vois, ce que tu écris prouve qu'il le paye encore.

Anonyme a dit…

on n'a jamais reproché à Giono son prétendu antisémitisme ou son nazisme. On lui a reproché d'avoir la même idéologie que Pétain, idéologie basé sur le terroir, la nature ("la terre ne ment pas"dixit Pétain), la haine de la société industrielle capitaliste (car Pétain c'est aussi cela), etc..j'avais écrit en privé à lurbeltz un texte à propos de son blog (giono, Gary, etc....) tu y retrouveras un argumentaire plus détaillé.
Sophie Hivert

Kolova a dit…

de Spirou à Pétain, punaise, Lurbeltz, ça gamberge dur sur ton site !!!

Moi je voulais simplement dire: ne manquez pas le numéro spécial de Pilote sur mai 68... je me suis ré-ga-lée ce week-end en le ... dévorant ... c'est du grand Pilote ! (en 68 j'étais étudiante à Marseille)

Même pour ceux qu'étaient pas nés, y'a du bon... ;o)

jenofa a dit…

Ben oui, on le lui a reproché mais c'était archi faux et on le sait bien.
C'est une ignominie de continuer à colporter ce genre de ragots.
C'est surtout un manque total de finesse dans le ressenti comme dans l'analyse.
C'est un peu comme de traiter un homme de femmelette parce qu'il lit des poèmes, qu'il est danseur classique ou qu'il cultive des fleurs dans son jardin.

Lurbeltz a dit…

Euh ! C'est pratiquement mon portrait ça, sauf pour la danse classique. Par contre je joue de la guitare classique ; la femmelette, ça joue de la guitare classique ? Parce que s'il faut en plus j'ai les ongles hyper longs et j'ai des mains fines de pianistes.

jenofa a dit…

euh--- pour la guitare classique, je sais pas, jamais entendu. Faudra que je me renseigne. Mais de toutes manières, c'est sur que ça fait moins viril que conducteur de bulldozer.
Quoiqu'il en soit, tu dois avoir un côté Pétainiste, toudmeme, avec ton peu d'affection pour la société capitaliste et industrielle et ta grande affection pour la terre en général et le terroir souletin en particulier.
En admettant que tu ne sois pas femmelette, t'es quand-même un peu louche.
Oui, oui, quand-même.
Bon allez, pour ne pas te faire de peine, je vais dire Pétainiste de gauche.
Ca te va Pétainiste de gauche?