mercredi 4 mars 2009

Peintures d'enfant



Je suis toujours étonné de voir se que sont parfois capables de faire les enfants et les très grands peintres. Bien sur, il peut y avoir des gribouillis. Mais parfois, il se dégage quelque chose. D'aucuns diront que c'est le hasard. Mais alors, faudrait discuter du hasard, car le simple fait d'avoir un crayon à la main et de le poser sur une feuille de papier exclu cette possibilité. Pour moi, l'art, c'est avoir une page blanche et avoir envie de la remplir et ensuite d'en faire partager le résultat. Pour dire aussi que l'art ne doit pas être réservé à une élite bien pensante. Ce qui est formidable, dans l'art, c'est la liberté qu'il nous propose. La liberté d'être soi-même et de donner sa vision et son interprétation du monde.

8 commentaires:

Kolova a dit…

oui, c'est vrai: "il se dégage quelque chose" et ce quelque chose m'interpelle...
Je peux te dire que d'autres dessins d'enfants ne m'interpellent pas DU TOUT :o) !
Merci Lurbeltz

Lurbeltz a dit…

Petite précision... C'est mon fils qui a fait ça sur l'ordi il y a quelques mois.
Ce qu'il fait sur le papier bon, ça ne m'a jamais laissé coi. Avec l'ordi , c'est très ludique et il y a plein de possibilités graphiques. Maintenant, c'est la période où ils commencent à dessiner des bonhommes, des bus...
Il faudra que je le remette à l'ordi pour voir les progrès.

jenofa a dit…

Ben voilà, le Jolan, il va nous faire "chauffeur de transports en commun".
C'est tout de même mieux que pilote de formule 1. Allo, maman, bobo!

Lurbeltz a dit…

Il a pris le bus pour la première fois cette semaine. C'était une fête.

pelotari a dit…

comment des enfants a qui tu inqulque des notions de nature couche lavable environnement permet de toucher un ordi plein de mercure et autres produits??
toi qui est du métier du dessin artisanal car j' espére que tous tes produits sont de nature bio, je trouve sa decevant.
pour nous c est un pas que ton fils a franchit vers le camp des stressos.
un petit pas vers l avenir???

Lurbeltz a dit…

T'inquiète, mon fils est entré dans mon atelier à 2 ans, il a touché les gouaches, les acryliques, le rouleau, le blanc de meudon, l'ocre jaune, l'extrait de cassel (cassel, pas Castel)avant même de savoir ce qu'était un ordi... C'est pas demain qu'il rentrera dans votre secte !

jenofa a dit…

Lurbeltz, tu n'as pas encore compris que lorsque tu te définis comme écolo, pour les autres tu n'as qu'un seul choix : marcher tout nu à quatre pattes au milieu des forêts profondes (le problème, c'est qu'à l'heure actuelle, il est dur d'en trouver!)en te nourrissant de racines? Si tu ne vis pas comme ça, on vient te le reprocher ou, tout au moins, te le faire remarquer avec un petit sourire en coin.
C'est l'esprit strictement binaire du Brontosaure moyen.
Boh, au début, ça fait un peu mal.
Ensuite, ça fait l'effet d'un pet sur une toile cirée.

Lurbeltz a dit…

Oui, je dirai, être écologiste, c'est infléchir le monde, pas le refuser. Mais tu remarqueras que c'est la quadrature du cercle... Si tu dis refuser le progrès en bloc, on dit que tu es extrémiste... Si tu vis dans le monde et que tu essaies de l'infléchir, on te reproche de ne pas tout refuser en bloc. Ba! Quand t'es engagé quelque part, t'es toujours critiqué, surtout pas ceux qui ne font rien pour que ça change !