jeudi 25 décembre 2008

Créer c'est résister





T
ous les ans c'est la même chose, les mêmes horreurs, les illuminations de noël pourrissent le paysage. Les guirlandes criardes enlacent les maisons... Si elles pouvaient au moins les étrangler, ces maisons et leurs occupants, nous serions quitte. Si au moins elles n'étaient pas placées n'importe comment, n'importe où, privilégiant la quantité à la qualité, le clinquant à l'artistique.
C'est devenu une mode épouvantable depuis quelques années, une course folle à qui mettra le plus de machins qui clignotent, de guirlandes autour des arbres en remplissage, de nains de jardins fluorescents, de Père Noël démantibulés qui grimpent les façades et qui n'ont même pas l'humour de se casser la gueule. Quelle insulte à la nature et à l'art.
Non ce n'est pas de l'art populaire. L'art populaire j'en connais un brin, c'est mon métier. Je sais ce qu'étaient capables de faire les paysans-artisans du Jura, avec du bois, du fer, des pigments et des liants qu'ils trouvaient autour d'eux. Et depuis la téloche, depuis les "concours d'illuminations", depuis Casa, Maison du Monde, Pier Import et autres boutiquiers du n'importe quoi, on ne sait absolument plus ce qu'est l'art populaire et on se met un bandeau sur les yeux pour ne pas voir les travailleurs du monde qui triment dans les usines pour fabriquer des trucs en toc.
Heureusement il y a quelques résistants dans cette société qui ne sait plus ou donner de la connerie, quelques personnes qui nous éclairent, eux, par leur intelligence, leur créativité.
En voilà quelques uns qui ont imaginé pour ces fêtes de noël un atelier de décoration à partir d'objets de récupération. Voir la photo ci-dessous. Ma-gni-fi-que ! Et les watts consommés, sont au nombre de 6 !
Pour l'année prochaine, donnons nous un objectif... Boycott des illuminations et généralisation des ateliers de récupération et de création.

Campagne d'Agir pour l'Environnement :
Pollution lumineuse : Le grand gaspillage !!!

ÇA C'EST CHOUETTE

8 commentaires:

xixaria a dit…

j'ai enlacé de vulgaires guirlandes en couleur autour de la ferronnerie de mon large balcon pour inscrire :
"zoroniak" et c'est le soleil qui
fait scintiller ce message.
Je déteste ces concours de "à qui aura le plus de guirlandes illuminées".
Gainsbourg a dit : vivre c'est créer chaque jour.

Lurbeltz a dit…

Oui et de toutes façons, résister et vivre, c'est la même chose quelque part.

jenofa a dit…

Il est joli ce renne.
Sa femme, c'est un chasseur qui l'a tuée?
A propos,super, l'Assemblée Nationale! Que de beaux cadeaux elle a déposés au pied du sapin pour nos fines gachettes qui confondent parfois lièvre et chasseur de champignons!

Anonyme a dit…

je suis un peu obligé pour la boutique mais chez moi pas de deco à la con pour rien, juste un saucisson qui sèche.
bises
thierry

jenofa a dit…

Un saucisoon qui clignote, ça le ferait, non?
Jenof@

xixaria a dit…

c'est "tendance", non ? en plus ça sent bon la cochonnaille et, moi je rajouterai des suspensions de thym, laurier.....ça c'est de la déco nature!!

Zarou a dit…

Comme tout ça me rassure...
Je fais de la résistance dans mon quartier au milieu des guirlandes bleues et des suspentions diverses( des carottes, dixit Jean-François)
Nous faisons chaque année un sapin , les branches "en trop" font une couronne à la porte d'entrée. Les boîtes vides, envelpppées dans du papier cadeau (récup des année précédentes) attirent suffisemment de lumière.
Quand aux Pères Noël, ils feraient mieux de rester dans l'imagination des enfants !
Françoise

Etienne H. BOYER a dit…

Et le pire, c'est qu'il y en a chaque année de plus en plus! A Oloron, la rue qui va du rond point de Lindt à celui de l'espace culturel de Leclerc est quasiment entièrement enluminé comme ça, à outrance.
C'est kitsch, énergivore, et moutonnier à souhait, mais bon... ça plait aux gosses... Je connais des familles qui font la tournée de ses maisons, la nuit, en faisant des grands "oOooh!" et des grands "WoaAaah! T'as vu, y'a le p'tit Jésus!"
Qu'il est niais, le divin enfant...