lundi 5 décembre 2011

Quelques réflexions sur le jouet,

    http://mixcite.rennes.free.fr/local/cache-vignettes/L421xH526/campagne-6e777.jpg



Olentzero, Père Noël,
 
Faisons un vrai cadeau !!
- Offrons des jouets, livres, sans tenir compte des stéréotypes;
- Offrons des jouets qui respectent les ouvrières et ouvriers du monde entier, développons à long terme d'autres relations entre hommes et femmes, et entre peuples du monde. Renforçons les valeurs de complémentarité, de solidarité, de justice, de respect, de liberté...
 
Une autre manière de vivre est possible !
D'autres relations sont possibles entre femmes et hommes !
 
Combattons la dangerosité des jouets en plastique
Nous appelons les parents à la plus grande prudence dans les achats de jouets. La responsabilité des matières plastiques, y compris celles dites alimentaires (phatates, bisphenol A), est admise dans les troubles hormonaux et l'hyperactivité. Les emballages alimentaires, la vaisselle, les couverts en plastique et les jouets, que les enfants portent si facilement à la bouche sont à éviter.
 
Combattons les Violations de droits a la chaîne
Entre 70% et 80% de nos jouets sont «made in China». En septembre 2011, en plein pic de production pour Noël, les ouvrières chinoises de Jida Toy ont travaillé 11 heures par jour, 6 jours sur 7, soit bien au delà de la limite légale autorisée. En août, elles n'avaient déjà eu qu'une seule journée de repos. Les délais de livraison beaucoup trop courts imposés par Mattel à son fournisseur contraignent les ouvrières a un rythme de production inhumain. La concurrence entre les usines chinoises ( Jida Toy, Dongguan …...), fragilise encore davantage la situation des ouvrières qui sont loin de percevoir un salaire décent. Les ouvrières sont également victimes de discriminations de genre. Nombre d'entre elles ont notamment confié aux enquêteurs subir différentes formes de harcèlement sexuel.
 
La liste des violations des droits de ces ouvrières et ouvriers est longue ( pétition à signer sur www.peuples-solidaires.org ), adressée à la fédération internationale des industries du jouet.
 
Combattons les stéréotypes
Le jouet participe à la construction de l'identité de l'enfant, c'est un objet d'éducation, de transmission de valeurs respectueuses des personnes humaines, de tous les êtres vivants...
Permettons-leur quelque soit leur genre, de jouer avec dînettes, voitures, maquillages, jeux de société coopératifs, jeux de construction. N'agissons plus sous la pression des publicités et du conformisme. Transmettons aux enfants une autre vision du monde, tenons compte de leur santé présente et à venir. Offrons des jouets écologiques-éthiques, achetons dans d'autres lieux que les supermarchés-multinationales .
Tous c'est qui est bio-écologique n'est pas éthique et tous c'est qui est éthique n'est pas bio-écologique.
 
Sites Internet :
A lire :
  •  Hezkidetzaren aldeko literatura ( Emakume, www.emakunde.euskadi.net ) 
  • Jolas ez sexisten bilduma ( Urtxintxa eskola ) 
  • Etxerako moduko gida ( Maria Jose Urruzola
Contact : emazteek-diote@wanadoo.fr eta karkaila elkartea

5 commentaires:

Etienne H. BOYER a dit…

Sinon, un bout de bois et un carton, ça va aussi bien que le dernier Turbolazer Spirit of Destruction à piles nucléaires...

Je rigole à moitié : si tu voyais les coffres remplis de jouets de mes gamins, avec lesquels ils ne s'amusent même pas! C'est à se dégouter de leur faire plaisir!

Lurbeltz a dit…

Moi pareil. Je tend le bâton pour me faire battre par tous les anonymes du coin.
Comme je te disais la dernière fois, il n'y a pas pire aveugle que celui qui ne va pas voir. Donc pour moi, la première chose à faire, c'est reconnaitre que nous sommes drogués à un système.

Runs a dit…

Je suis d'accord dans le fond mais à la fois... c'est tellement génial de jouer aux playmobils !... Sur mon bureau il y a un modèle réduit de la C4 de Sébastien Loeb et un petit Karatéka de bois offert par Jolan...

Lurbeltz a dit…

Moi je me souviens de mes batailles avec les petits soldats en plastique. J'avais les soldats Allemands, les américains.
Aujourd'hui bien sur je sais que mes enfants auront tel ou tel souvenir avec tel ou tel jouet... Mais je pense aussi à ce reportage que j'ai vu il y a quelques mois de cela où l'on voyait en haute mer comment l'eau était infestée d'un planton à base de plastique qu'avalent les poissons. Comment tout cela finir dans la chaîne alimentaire...
Comme dirait Louis Espinassous, ce n'est pas à nos enfants de culpabiliser. Donc foutons leur la paix... Mais non de Zeus quel monde on va leur laisser ?
Désolé d'être tout le temps un peu rabat joie mais bon !
Oui Jolan à eu sa période rapace, il a sa période karaté. Ce qui nous inquiète plus c'est de voir comment Peio est subjugué par le rugby et comment, à 3 ans et demie, il a choisi un livre de rugby à la bibliothèque de Mauléon !!!! Faut-il contacter un pédopsychiatre ?

Runs a dit…

lol un futur Harinordoquy... T'es prêt descendre te battre à ses côtés dans 15 ans ?