mardi 21 février 2012

Tous au Larzac

7 commentaires:

Etienne H. BOYER a dit…

Tous à la voie de Soule!

Lurbeltz a dit…

Oui, ce film m'a mis en joie. Ce qui me parait important et c'est ça qui ressort du film, c'est le bonheur de la lutte. Je suis sorti de la salle de ciné revigoré, nettoyé, ému.
Oui et comme tu le dis, avec une envie de batailler localement contre cette ineptie de "voie de Soule" ! On a foutu le WIMAX à la poubelle, on va faire pareil avec ce projet débile.

Etienne H. BOYER a dit…

Il faut qu'on fasse une annonce, qu'on ratisse tous ceux qui se retrouvent dans cette lutte!

Sus à la route! Vive la voie verte!

Lurbeltz a dit…

A noter...
La droite est pour Mirande, Bosq, Etchebest
La gauche. Que pense le PS ? Le Front de Gauche est opposé également. Les Abertzale ?
Oui je vais préparer un papier pour envoyer sur la liste de diffusion Astobelarra.
On va mettre notre grain de sel dans cette histoire.

Etienne H. BOYER a dit…

http://routes.wikia.com/wiki/Voie_verte_Barbezieux_-_Cl%C3%A9rac

Comme quoi, ils sont pas si cons ces charentais, hein ?

Runs a dit…

Une route, ça a un impact énorme sur l'économie d'un bled. Par exemple, j'ai constaté à la piscine une nette disparition des touristes de passage depuis que la rocade a été créé. Les touristes qui viennent aujourd'hui sont essentiellement des habitués ou des gens qui viennent voir leur famille. Une route qui permet d'éviter les villages tue les commerces de proximité. Que cela facilite le transit des marchandises, c'est possible. Les PME et l'industrie ont besoin de se désenclaver au maximum, mais si plus personne ne passe devant chez micuit à Espès, qui lui achètera ses croissants ? Quant à la promenade, faudrait en aménager plein. Les sentiers de Soule ne sont hélas pas suffisament entretenus. Un effort a été fait sur la signalétique mais hélas, c'est un joyau peu mis en valeur. Parce que dieu sait qu'elle est belle notre Soule...

Etienne H. BOYER a dit…

Tu veux ménager la chèvre et le chou, Runs.

Mais la route, elle est déjà là. Il suffirait de la réhabiliter sur les portions où c'est possible.

L'autre jour, j'ai vu des lotissements en construction juste à côté de l'ancienne voie ferrée, à Abense de Bas. Qui voudrait se retrouver coincé entre deux axes routiers? C'est n'importe quoi. Un seul suffirait largement.

La voie ferrée, il faut en faire une "voie verte", pour vélos, chevaux, promeneurs, mais surtout pas une seconde route, parallèle à la première, pour les voitures et les camions!

Quant aux niveau de "salubrité" des sentiers de Soule, c'est un autre débat; mais c'est clair que si on veut attirer des touristes ici, il faut privilégier la randonnée (à pieds, à VTT) et les activités Nature et plein air...

La géographie de la Soule se prête tout à fait à ça. Pourquoi les volontés politiques locales ont l'air de tout miser sur l'industrie et le commerce?